Forum de l'AllIance des Guildes et Légions Errantes

Bienvenue sur le forum de l'AIGLE, du jeu Ogame, Univers 4.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 (Chroniques, partie 7) Des adieux...

Aller en bas 
AuteurMessage
jaipastrouvedenom
Bug de la Matrice
avatar

Masculin Nombre de messages : 6735
Age : 24
Localisation : Arf... Me suis ENCORE paumé :/
Emploi/loisirs : Raidah nolife psychotique floodo-lockeur du troisième degré
Humeur : Avec un sucre et demi, merci.
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Statut: En chemin dans le désert
Temperament/Alignement/Personalité: Neutre-bon (sa bonté vient de ses impulsions et non de ses pensées ni de ses souvenirs)

MessageSujet: (Chroniques, partie 7) Des adieux...   Sam 4 Avr - 15:37

Malgré le pouvoir attribué à Mao... Les Anciens se lassent, et aspirent à quitter l'AIGLE définitivement... Petit à petit, en silence, des préparatifs de départ se font... Ils hésitent encore, leur décision est difficile à prendre... C'est une lutte, entre leur attachement à l'AIGLE et leur lassitude d'avoir à diriger de grands empires... Lutte à l'issue qui sera de toute façon déchirante... Mais, avec le temps, leur lassitude croît.

Finalement, Mao monte doucement les marches de l'Estrade au centre du Sénat.
Très doucement, le dos courbé sous la Fatigue du Temps.
Posant chaque pied avec respect sur ces marches sacrées, dans ce lieu où tant de choses ont été dites.
Où tant de choses se sont passées.
Dans un soupir, une larme coule de sa joue et elle se souvient...

Elle se souvient, lorsqu'elle avait du intervenir pour Destituer ce cher Maeander.
Elle se souvient de tous les troubles qui ont agité ce Sénat.
De toutes ces choses qui s'y sont passées.
Quand, enfin, elle fut là, au milieu de cette salle circulaire...elle porta son regard doucement vers tous les gens qui y étaient présents.
Bernie, Maeander, Soreas, Jaipastrouvedenom, Nykow, Yoh, Jiraya, Lordi, Nic0, Prologue, Ptitot, Rex, Starforce, TiBadBoy, Titanium 999, Arkentos...
Tant de Souvenirs...

Prenant une grande respiration elle commence alors à parler....


Ô !

Frères AIGLEs !

Mes frères, mes amis...Vous avec qui j'ai ri, pleuré.

Vous pour qui j'aurais donné ma vie, vous avec qui j'ai combattu,
Vous que j'ai protégé...parfois de vous-même.
Vous qui m'avez aimée,
Vous qui m'avez acceptée,
Vous qui avez supporté mes sautes d'humeur,
Mes dépressions,
Mes crises de mégalomanie.

Ô ! AIGLEs !

Le Temps est venu !
Mon heure est venue !

*Mao toussa et tous purent voir l'âge et la fatigue sur son visage et dans ses yeux.*

Il est temps, pour moi, de vous quitter.
De vous dire adieu.

Il est l'heure,
l'heure de trépasser
l'heure de repasser
l'heure de surpasser
l'heure de dépasser.

Ô, FRERES !!!

Mon Coeur vous a aimé ! Vous tous

Et vous resterez dans mes souvenirs.

Je lègue a Soreas le Titre D'Impérator,
Longue vie à lui et que son règne soit prospère !



Le silence avait envahi la salle...tous restèrent là, muet.
Se demandant s'il s'agissait d'une blague...ou, simplement, d'une nouvelle crise de leur chère Mao.
Puis, soudain, comme une Explosion, un torrent de paroles se déversa de toute part.


- Mes amis !
Mes amis !! *toux*


Les voix se taisent doucement, pour laisser Mao s'exprimer de nouveau.
Mao les regardait en silence un instant, les larmes aux yeux.

Mes amis....
Ce moment est, déjà, bien assez difficile pour moi, croyez moi...
je vous en prie...ne le rendez pas encore plus dur qu'il ne l'est déjà !

Ô AIGLE,
Oiseaux de mes nuit,
Frères de mes combats.

Vous qui m'avez accueillie,
vous qui m'avez recueillie

Merci !

Merci pour tout ces bons moments qui resteront...gravés dans mon cœur....


Sayonara.


Mao descend alors doucement l'estrade et regarde une personne dans l'ombre derrière celle-ci, lui faisant un signe de tête.

Maeander s'avança tête baissée et à pas comptés jusqu'à la lumière, au centre de l'estrade. Il s'arrêta là, et, pendant un instant, il resta immobile, à écouter les souvenirs chuchotés par la poussière et les murs du Sénat.

Le Grand et Fier Sénat...

Maeander se souvenait du jour où il avait été bâti, des siècles auparavant à ses yeux... Il se souvenait aussi du jour ou il avait lui même expulsé les Sénateurs et scellé les massives portes de bronze...
Il se souvenait de la Guerre, de la Paix, il se souvenait du Fondateur de l'AIGLE, de son départ, il se souvenait...

Un toussotement impatient le sortit de sa rêverie. Il embrassa la salle du regard, et hocha lentement la tête.

Il avait toujours son habituelle allure fière, mais il ne parvint pas à retenir une larme, ni à empêcher sa voix de trembler lorsqu'il s'adressa à la Noble Assemblée.

Mes amis, je...
Mais sa voix mourut avant qu'il ne termine sa phrase. Il rabaissa la tête, si bien que personne ne put déchiffrer l'expression de son visage dissimulé dans l'ombre.
Maeander releva la tête presque immédiatement, et eut un furtif regard en arrière de l'estrade pour Mao.

Il aurait voulu leur dire.
Leur faire comprendre ce qu'il ressentait, ce qu'impliquait pour lui cet adieu, mais sa gorge était nouée.
Le discours que Mao l'avait aidé à préparer lui semblait tout à coup désuet.
Il aurait voulu leur dire qu'il aurait aimé mieux les connaitre, tout ce que l'Aigle avait représenté pour lui, dire une foule de choses qu'il Ressentait profondément... Mais sa bouche restait close.
Il prit une grande inspiration, regarda tout à tour tous les AIGLES présents ; puis, dans un murmure, dit simplement
Adieu

Et fit volte face dans un bruissement de cape.
Il rejoint Mao qui l'attendait au bas de l'estrade.
"Il est temps" lui dit-il, et tous deux partirent main dans la main, sans se retourner.


Le bruit de claquement des lourdes portes de Bronze du Sénat résonna dans le silence de la Salle du Sénat longtemps après que le son de leurs pas ait disparu dans le lointain...




Les Aigles s'agitaient... Certains sombraient dans la mélancolie... Tous étaient ébranlés, et pensaient que désormais rien ne serait jamais plus comme avant... Jiraya, dépité, partit à son tour... Mais, se remémorant les paroles de Mao, ils songèrent vite de nouveau à l'avenir, un avenir sans Mao ni Maeander... Patiemment, ils repartirent de l'avant, poursuivant la tâche de progrès amorcée jadis par Jonstriker...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jaip.cz/
 
(Chroniques, partie 7) Des adieux...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Résumé partie XXVI et impressions
» Partie hordes : Yann vs fx
» Scénario pour la prochaine partie SDA ?
» Comment charger une partie en pgn de l'ICCF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'AllIance des Guildes et Légions Errantes :: Bibliothèque :: Les Mémoires de l'Alliance-
Sauter vers: